[ Terminé ] On a frôlé la vie, puis comme un ouragan j'ai tout détruit.
avatar
Nouvel arrivant
Messages : 2
Dollars : 10
Date d'inscription : 03/12/2017
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Déc - 22:29
HAYATE
NOM COMPLET | Hayate Hirano
GENRE | Non-binaire. (Femme de naissance.)
ÂGE | 22 ans
NATIONALITÉ | new yorkaise (Depuis ses 6 ans)
ORIGINES | Japonaise
ORIENTATION SEXUELLE | Bisexuelle, Légèrement plus attirée par les femmes.
STATUT | Célibataire.
SITUATION FINANCIÈRE | On fait comme on peu.
HABITATION | BRONX
MÉTIER | Peintre et enchaîne petits boulots.
AVATAR | Mes dessins
Sohana
J'ai 22 ans, bientôt 23. Je vous ai trouvée en fouillant sur les tops sites. Je suis une accro des Rps et de ma petite Hayate. Je cherche toujours à me dépasser, j'ai tendance à chercher à pousser dans l'extrême mes Rps, Hayate est un peu tout ce que je n'ai jamais sus être.
"je n'ai jamais été un océan calme, plat. J'ai toujours été un ouragan."
L'ouragan, c'est la signification de ton prénom celui que tes parents t'ont donné. Hayate, mixte, bordélique et Japonais une définition de toi, un très bon prénom finalement. Quand tu es née, tu aurais pu paraître comme un océan pendant les premières années de ta vie. Quand les rondeurs de ton corps faisaient de toi, celle dont on se moque, celle dont on rit. Si Dieu existe, il est sûrement un grand joueur et tu serais sans doute l'un de ces jouets rebelles, celui qu'on ne retrouve pas à sa place au petit matin. Puis finalement, tout à basculer tu as laissé ressortir ce côté impulsif, ce côté de battante arrogante.
Celle qui détruit tout, qui emporte avec elle les débris de ce qu'elle détruit. Un véritable ouragan.
CARACTÈRE
 Hayate est têtue, le genre qui est capable de faire perdre patience à un mort. Elle aime jouer avec les autres autant qu'elle aime se jouer d'eux, comme une passion, un passe-temps. Mademoiselle est rebelle, d'ailleurs ne l'appelez surtout pas mademoiselle. Elle n'est pas une fille, ni un mec. Elle est non-binaire. Souvent très entreprenante, ça peut en faire fuir plus d'un, pourtant, c'est aussi une des choses que les gens ont tendance à apprécier. Franche, elle n'hésitera pas à vous expliquer vos quatre vérités, mais pas sans regret. Les commentaires désobligeants, les critiques acerbes, elle en fera son affaire et elle ne manquera pas de courage pour vous faire face, même lorsqu'elle sait qu'elle a perdu d'avance... D'ailleurs, elle déteste perdre, c'est quelque chose qui la rebute, l'énerve et la met hors d'elle-même, pourtant, c'est une joueuse, elle ne refuse jamais un défi, même les pires. Elle se met souvent dans des situations inconfortables, ingérables. Accros à l'adrénaline, elle se mettra en danger pour un oui, pour un non. Pleine de ressentis pour la vie et convaincue qu'elle ne peut faire confiance à personne, elle s'est créé un mur, une armure, celle-ci entoure son cœur et le protège. Hayate, c'est aussi le paroxysme de l'égoïsme, l'excès de fierté. Insensible aux sentiments des autres, elle est pourtant susceptible et si par malheur vous la vexez, vous voilà dans de beaux draps. La provocation, sa grande passion et étant irrationnelle et irresponsable vous comprendrez que les dégâts ne sont pas minimes. Rancunière, parce que son caractère ne serait pas complet sans le citer, elle peut-être fautive et vous en vouloir, cependant elle vous protégera de tout sauf d'elle-même si le besoin s'en vient.   .
HISTOIRE
Bordel. C'est le synonyme de ta vie, un désastre monstrueux est pourtant si vrai, si réel. Tu es née à Osaka, dans une ville japonaise, tu es née en tant que fille. Un bébé heureux, entouré de papa et maman. Un bébé chanceux. Si l'histoire avait pu s'arrêter à ça, ce serait sûrement trop court, trop diminutif de ce qu'est réellement la vie. Papa et maman devraient s'aimer toujours, papa et maman ne devraient pas se quitter. C'est comme ça qu'un enfant de 6 ans réfléchit, c'est de cette façon que tu voyais les choses, mais papa, maman et toi partais pour New-York et vous retrouvez le meilleur ami de papa. Idéalisant tes parents, comme beaucoup d'enfants. Puis maman, elle t'a confié être amoureuse de Jason, le meilleur ami de papa, elle pleurée maman, mais toi, tu ne comprenais pas. Alors quand papa a disparu et que Jason l'a remplacé, ton cœur, c'est serrer, pendant un long moment, puis l'image de papa a disparu, elle n'est jamais revenue.

Jason, toi et maman vous êtes quand même heureux, ton nouveau papa t'aime, il s'occupe bien de toi, il choisit toujours les plats que tu aimes, il t'offre plein de cadeaux et de vêtement. Des robes, des jupes... Ah, tu aurais aimé lui dire que tu n'aimais pas ça, que tu préférés les pantalons et les pirates, mais tu ne voulais pas lui faire de la peine. Après tout, tu es une petite fille sage, du moins un enfant sage. Maman, n'est pas très souvent là, elle s'entraîne pour ces spectacles de geisha, dans les quartiers chinois, qu'est-ce-qu'elle est belle maman. Seulement voilà, maman elle traîne avec beaucoup de personnes, des lycéens, des jeunes adultes et Jason, il est triste, il est jaloux.

Malgré tout, maman et Jason reste ensemble, longtemps. Très longtemps. Lorsque tu as 8 ans, lorsque tu commences à comprendre les choses et que maman désire te faire porter des kimonos pour que tu danses comme elle, tu sens que quelque chose va mal, ton corps est plus arrondi, tes joues potelées, mais tu t'en fous, tu es heureuse quand même. À l'école, les enfants aussi sont différents, ils ne veulent plus jouer avec toi. Bouboule, la grosse, madame patate et beaucoup de surnom circulent. 《 ce ne sont que des enfants, ils sont jaloux ma chérie. 》 Jaloux ? Jaloux de quoi maman ? Tu ne comprends pas. Seulement les enfants se lassent lorsque tu ne réagis plus, sauf que toi, tu pleures. Beaucoup.

Malgré ce corps qui n'est de toute évidence plus du tout le tien, malgré ces enfants méchants, tu retrouves le sourire. Pourquoi ? Jason et maman ils adoptent un petit garçon, il a presque ton âge, mais ces cheveux son blond, ces yeux bleus, puis son accent est différent. Tu aimes cette différence. Sora, ton petit frère, doux, gentil, malade. Très malade. Tout devient moins joyeux, mais tu ne peux pas te plaindre des moqueries, tu ne peux pas pleurer devant les autres quand Sora risque de partir. Impossible.

Les années passent, tu changes enfin de classe, de niveau, d'école. Le collège. Tes joues sont encore si rondes, si rouges, tes jambes courtes dodues, tes cheveux longs, tes robes, tes jupes. Qui est cette personne dans le miroir ? Tu ne te sens pas fille, ni garçon. Un quelque chose entre les deux, pas il, pas elle. Les enfants sont devenues, des prés adolescents, des petits cons. Toi, tu es toujours cette gamine ronde, cette gamine au frère malade. Les insultes passent aux coups, les coups aux bousculades dans les escaliers... Puis en dernière année de collège, alors que tu deviens un peu plus fine, un peu mieux dans ta peau, ta sexualité se laisse ressentir. Ton regard sur les femmes, tes seins qui ne poussent quasiment pas. Les filles de ta classe décident de pousser le vice. 《 Montre nous que tu es une fille ! 》 , 《 Tu me mates ou quoi ? 》 … Elles t'enferment dans le vestiaire et te piquent tes vêtements, ta serviette.

Traversé en culotte un collège, une ville, sous les rires des autres, les moqueries, les regards, c'est horrible. C'est pour ça, que tu t'es enfermée chez toi, papa et maman n'étaient pas là, sûrement à l'hôpital avec Sora, sûrement ailleurs et trop occupé. Alors tu es monté te réfugiais, tu t'es cachée dans ta chambre. Tu as pleuré, toutes les larmes que tu possédais, tu as perdu cette envie. Alors tu as décidé d’abandonner, de lâcher prise, de quitter la vie. Tu as pris ces cachets, ceux qui étaient dissimulés, caché. L'histoire aurait pu se finir là, l'histoire aurait pu avoir un point, mais il s'est avéré que c'était une virgule. Un SMS, celui de Sora 《 je suis enfin guéri ! Haya ! Je t'aime, grande sœur. 》 Prise de conscience, les doigts dans la bouche, tu rejettes ce qui te tue petit à petit.

Reprendre à zéro, recommencer tout d'A à z. Puisque tu ne pars pas, puisque tu restes là, il faut que tu changes. Alors tu attrapes les ciseaux, tu coupes tes cheveux, les rases. Tu jettes ces robes et ces jupes, ce rose. Tu piques des chemises à ton frère, des chemises qui pourraient être mixte. Tu le préviens, mais lui, il sait ce que tu ressens, comment tu te sens. Alors il ne dit rien. Ce n'est que le lendemain, lorsque tu descends en tomboy, pour le petit déjeuner que maman et Jason te voient. Maman explose son bol au sol, elle l'éclate bouche bée. 《 Désolée maman, je ne suis pas désolé. 》

Lorsque tu t'es enfin affirmait, que tu as commencé à changer, les mots, les bousculades, les coups, tout ceci, tu l'ignorais. Tu ne le rendais pas encore, tu ne pleurais plus en public. Tu as eu ton premier petit ami qui 《 voulait essayer. 》 puis il t'a quitté, tu as pleuré. Puis le désastre, une fille, une blonde magnifique, ta meilleure amie à en venir. Tu es tombée follement amoureuse, incroyablement et bêtement tombée. Accroché à ces mots, à ces gestes, tu lui as avoué, elle a disparu. Comme papa.
avatar
Membre du forum
Messages : 40
Dollars : 132
Date d'inscription : 01/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Déc - 23:45
Bienvenue à toi !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche !


Moyra s'exprime en #663333
avatar
En ligne
The loneliest whale in the sea
Messages : 578
Dollars : 1407
Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 3:20
Bienvenue Hayate :glenn:
Joli coup de crayon ^^


avatar
Membre du forum
Messages : 69
Dollars : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 16:55
Bienvenue ! :hellfire:

Hâte d'en lire plus, go go ! :brows:


avatar
Membre du forum
Messages : 131
Dollars : 152
Date d'inscription : 25/08/2017
Localisation : Entre quatre murs.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 19:28
oooooh on se connaît
enfin normalement tu devrais peut-être me reconnaître. normalement ahem. sauf si je me trompe voilà.
Bienvenue parmi nous ♥️


d é s o l a t i o n;
avatar
Nouvel arrivant
Messages : 2
Dollars : 10
Date d'inscription : 03/12/2017
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 10:58
Merci beaucoup, j'ai mis un peu de temps, mais j'ai terminé !
Oui Zeno, je te connais il me semble aussi !
avatar
Administrateur
Administrateur
Messages : 433
Dollars : 159
Date d'inscription : 28/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Déc - 21:21
Hello par ici, c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche ! :cool:

J'ai tout bien lu, et ma foi, je ne vois rien qui puisse empêcher la validation si ce n'est que j'ai repéré pas mal de fautes, dans l'histoire principalement ! La plupart pourront être corrigées très facilement, d'une simple relecture, et si tu as besoin d'aide, alors tu peux toujours t'aider de sites tel que Bon Patron !

Voilà voila, je repasserais quand ce sera corrigé, à bientôt donc et courage :plante:
Contenu sponsorisé
[ Terminé ] On a frôlé la vie, puis comme un ouragan j'ai tout détruit.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Terminé] Le temps peut être un allié comme un ennemi [PV Elina Holden]
» [Terminée] Une maison sans chat, c'est comme un aquarium sans poisson, ça n'a aucune raison d'être
» terminé (hot) Nathanaël # Alors celle-la, je ne l'avais pas du tout vu venir.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Linked-ink :: Personnages :: Papiers d'identité-
Sauter vers: